Validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels

Validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels pour l’accès aux différents niveaux de l’enseignement supérieur (Décret n°2013-756 du 19 août 2013).

Cette validation d'acquis permet à un candidat de s'inscrire dans une formation alors qu'il ne possède pas le diplôme qui en permet l'accès direct. Lors de sa demande le candidat précise son projet universitaire et professionnel et motive sa demande d'inscription. Il argumente ses acquis au regard des études envisagées. Une commission pédagogique émet un avis sur la demande d'inscription par dispense du titre requis et apprécie les acquis du candidat en fonction du niveau attendu pour suivre la formation envisagée. Elle identifie ses connaissances et aptitudes au travers :

• des formations suivies dans des organismes de formation publics ou privés, quels qu'en aient été la durée, les modalités et les modes de sanction ;

• des expériences professionnelles (activités salariées, non salariées, stages) s'il y a lieu ;

• des activités extra-professionnelles.

Ce dispositif de validation d'acquis ne dispense pas le candidat des sélections sur dossier de candidature pour les formations sélectives.

L'avis de la commission pédagogique est suivie d'une décision du Président de l'Université.

La validation des acquis concerne:

  • Les personnes souhaitant valider une expérience professionnelle en vue de l'inscription à une formation. ( ATTENTION: Il faut justifier d'un minimum de 3 ans dans un domaine similaire).
  • Les étudiants ne possédant pas le titre requis pour s'inscrire à une formation.
  • Les étudiants de nationalité française avec un diplôme obtenu dans un établissement étranger.


Procédure

Vous retrouverez les informations nécessaires sur les conditions d'admission via le procédure de validation des acquis sur le lien suivant.

Procédures d'admission.

Les candidatures devront être déposées entre le 15 avril et le 15 mai sur la plateforme e-candidat.